Derniers sujets
» 5 Août....
par devron Jeu 6 Déc 2018 - 17:28

» Billet d'humeur de Willy Schraen FNC
par Pascal Ven 30 Nov 2018 - 0:03

» Histoire de chasse
par Ludcool Jeu 29 Nov 2018 - 18:50

» Une sortie aux faisans
par Ludcool Jeu 29 Nov 2018 - 18:46

» Sierra Nevada
par Pascal Mer 28 Nov 2018 - 10:32

» Que des gros sangliers...
par Michel_Nomade Lun 26 Nov 2018 - 17:42

» approche sangliers en camargue
par Pascal Lun 12 Nov 2018 - 20:10

» Bol d'air dans le Ventoux
par Frédo13 Sam 27 Oct 2018 - 14:43

» Ma dernière avec un Perdreau.
par Pascal Mer 19 Sep 2018 - 21:13

» jeune chevrette
par Estève Sam 15 Sep 2018 - 8:39

» Vidéo de territoire de Venasque
par Michel_Nomade Lun 10 Sep 2018 - 15:59

» Championnat de France 3D
par mauduit jean-pierre Dim 26 Aoû 2018 - 10:19

» Les raisins!
par Ludcool Ven 24 Aoû 2018 - 19:44

» Maïté et le sanglier
par Sébastien MESSINA Jeu 23 Aoû 2018 - 11:52

» Pincipale maladies du gibier (source FDC84)
par gustin Dim 19 Aoû 2018 - 8:42

» On est dans le match avec eux...
par Ludcool Mer 8 Aoû 2018 - 23:18

» doublé de bête noire
par mauduit jean-pierre Jeu 2 Aoû 2018 - 16:31

» Un sacrifice pour les bleus
par Frédo13 Ven 20 Juil 2018 - 12:20

» mon plus beau sanglier à l'arc
par Frédo13 Ven 20 Juil 2018 - 12:16

» Il a du mal à tomber celui là
par Pascal Mar 17 Juil 2018 - 21:48

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Jeu 16 Aoû 2018 - 15:44
Galerie



Que des gros sangliers...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que des gros sangliers...

Message par Pascal le Sam 24 Nov 2018 - 16:35

Je n’ai pas chassé depuis 3 semaines, pour vous dire que ça me gratte…
Avec cette météo humide je pense que les chevreuils sont debouts, par contre pour l’accès à mon siège spécial chevreuil il me faut traverser le pré qui est un champ de boue, du coup je décide d’aller à la vigne sur un siège qui est bien plus facile d’accès, mais plus pour les sangliers. 
Je m’installe tranquillement, le sous bois est détrempé et je pense que ça doit être facile pour vermiller. 
C’est déjà sombre mais suffisant. 
¾ après mon arrivée j’entends devant moi à une cinquantaine de mètres que ça bouge mais rien de sûr. 
Je me redresse et saisie mon arc, je contrôle tout est ok. 
Ça redevient calme je pense que ce n’était pas des sangliers. 
5 minutes après ça bouge beaucoup plus près et là c’est sûr je les entends bien, le vent est bon pour moi, la pression monte, bon Dieu que c’est bon.
Habituellement c’est bien plus bruyant je pense qu’il n’y a pas de petits ou bien ils ne sont pas nombreux, trois maximum. 
Le premier est là c’est un joli, leurs odeurs montent à mes narines, le second je le distingue derrière les branches, ils vont tous passer à ma droite, mince il me faut pivoter. 
Zut ! J’ai dû faire du bruit ça démarre pour se cacher, je bouge plus. 
Ouf ça ressort doucement et là je vois une masse noire énorme qui arrive à travers les branches. 
Je suis seul et je me dis qu’il a de la chance, ça tête sort, ouchhh, il pivote, re ouchhh, il est vraiment énorme, je l’oublie. 
Pendant ce temps-là 4 sangliers sont devant lui et je choisi le plus petit, mais il y en a deux de la même taille.  
J’arme sur le plus proche et le mieux placé, je l’ajuste mais il se  met de face. 
Le second un poil plus loin se met trois quart arrière, je l’accroche, l’allonge et bonne, tchhac. 
Tout le monde démarre, le calme, ils communiquent discrètement, se rassemblent dans la banquette du dessous et disparaissent rapidement. 
Même si j’ai pas vu ma flèche dans le sanglier je suis confiant sur mon tir, et me dis qu’il n’est pas très gros donc il ne va pas aller bien loin. 
Je vais chercher ma grosse lampe car il est parti vers la zone la plus épaisse et piquante bien sûr. 
Les premiers indices sont dans la restanque du dessous, légers mais rapidement important j’ai du mal à progresser tellement c’est épais et piquant. 
Je descends encore une restanque , il y a énormément d’indices sur deux mètres carré, il semblerait qu’il ai tourné en rond ou chuté. 
Je continue la piste et aperçois une masse sombre en direction des indices, non c’est pas lui c’est trop gros me dis-je.
J’avance presque à quatre pattes, lève la tête, merde, c’est un sanglier, c’est pas le mien il bien trop gros.
Ben si, c’est bien le mien car je suis seul ce soir et c’est ma flèche. 
Elle rentre derrière les côtes à droite et ressort de dix centimètres à l’épaule gauche. 
C’est une femelle, très peu armée d’un peu plus de trois ans mais qui semble bien saine et sans blessure. 
Je suis très content car il a fait moins de cinquante mètres en pleine descente.  
j’ai une pensée pour le gros noir et n’ose imaginer son poids ni dans la galère qu’il m’aurait mis.
Bien sûr je galère pas mal dans ce milieu très fermé pour arriver sur le chemin avec le sanglier. 

Pour finir la soirée en beauté je me plante avec le Kangoo et appelle de l’aide car impossible de m’en sortir seul. 

Bien belle soirée.  
avatar
Pascal

Messages : 156

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que des gros sangliers...

Message par Estève le Dim 25 Nov 2018 - 5:58

bravo Pascal
et encore un joli prélèvement avec une lame made in Vacqueyras

avatar
Estève

Messages : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que des gros sangliers...

Message par luke 64 le Dim 25 Nov 2018 - 15:19

bravo pascal joli bête ça fait plaisir une bien belle réussite
avatar
luke 64

Messages : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que des gros sangliers...

Message par Michel_Nomade le Lun 26 Nov 2018 - 17:42

Bravo Pascal

Aller essaye un gros la prochaine fois ,

A bientôt

Michel_Nomade
Admin

Messages : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que des gros sangliers...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum