Derniers sujets
» 5 Août....
par devron Jeu 6 Déc 2018 - 17:28

» Billet d'humeur de Willy Schraen FNC
par Pascal Ven 30 Nov 2018 - 0:03

» Histoire de chasse
par Ludcool Jeu 29 Nov 2018 - 18:50

» Une sortie aux faisans
par Ludcool Jeu 29 Nov 2018 - 18:46

» Sierra Nevada
par Pascal Mer 28 Nov 2018 - 10:32

» Que des gros sangliers...
par Michel_Nomade Lun 26 Nov 2018 - 17:42

» approche sangliers en camargue
par Pascal Lun 12 Nov 2018 - 20:10

» Bol d'air dans le Ventoux
par Frédo13 Sam 27 Oct 2018 - 14:43

» Ma dernière avec un Perdreau.
par Pascal Mer 19 Sep 2018 - 21:13

» jeune chevrette
par Estève Sam 15 Sep 2018 - 8:39

» Vidéo de territoire de Venasque
par Michel_Nomade Lun 10 Sep 2018 - 15:59

» Championnat de France 3D
par mauduit jean-pierre Dim 26 Aoû 2018 - 10:19

» Les raisins!
par Ludcool Ven 24 Aoû 2018 - 19:44

» Maïté et le sanglier
par Sébastien MESSINA Jeu 23 Aoû 2018 - 11:52

» Pincipale maladies du gibier (source FDC84)
par gustin Dim 19 Aoû 2018 - 8:42

» On est dans le match avec eux...
par Ludcool Mer 8 Aoû 2018 - 23:18

» doublé de bête noire
par mauduit jean-pierre Jeu 2 Aoû 2018 - 16:31

» Un sacrifice pour les bleus
par Frédo13 Ven 20 Juil 2018 - 12:20

» mon plus beau sanglier à l'arc
par Frédo13 Ven 20 Juil 2018 - 12:16

» Il a du mal à tomber celui là
par Pascal Mar 17 Juil 2018 - 21:48

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Jeu 16 Aoû 2018 - 15:44
Galerie



Histoire de chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de chasse

Message par Pierre FAURE le Mer 21 Nov 2018 - 8:51

Il était cinq heure trente du matin lorsque je rejoins Ludo pour un coup du matin. Direction la Camargue, on sera rentré vers 11h 30 me dit-il avec assurance

Parfait, nous arrivons au mas vers 6h30 où Christophe nous attend en somnolant dans sa voiture
On s'équipe et nous nous répartissons les affuts dans la grande roselière
Christophe sur le lévadon entre les 3 tamaris, Ludo sur la piste de l'observatoire et moi dans la roselière après la passerelle
Le soleil se lève et le bruit d'un chantier au loin attire mon attention, "Si tôt y doivent être à la bourre" mais quand même c'est bizarre.
Ils arrivent dans les roseaux, ça grogne, ça se chamaille sans soucis du bruit qu'ils font, se rapprochent de moi par ma droite. Devant moi c'est clair. A ma droite les roseaux font au moins deux mettre de haut et j'ai de l'eau presque jusqu'au genoux, et en plus il fait froid. Et ben non ils filent plus loin et le bruit s'éloigne.
Et toujours ce bruit de chantier bien que moins puissant.
De loin Ludo me fait de grands signes "viens, viens"
Je le rejoins et entends devant lui des sangliers dans la petite roselière qui borde un étang, après un bon quart d'heure de cache cache ils finissent par passer sans nous laisser une seule occasion de tir correcte
Tiens, j'entends plus le chantier...
Nous rejoignons Christophe pour faire une autre partie du territoire.
Christophe ira vers la cabane, Ludo et moi traverserons les enganes pour remonter enfin vers la cabane.
Nous arrivons au bord d'un petit marais, je prends par la droite et Ludo le contourne pour remonter par la gauche. Il dérange une compagnie de quatre ou cinq qui traverse le marais et remonte vers le nord.
Je progresse tranquillement et surveille d'un œil où est Ludo. Je le vois armer puis déplacer sa visée à droite puis à gauche, plus haut plus bas et s'accroupir.
Dans mes jumelles je vois un pouce levé
Ha tout s'explique, il repart sans rien tirer ni porter et sans autre consigne, il passera sans doute le chercher tout à l'heure. Des sangliers et des marcassins s'échappement devant lui vers le nord
Encore de grands signes qui semble me dire de ne plus bouger
J'entends un animal qui patauge devant moi après des tamaris. 30, 40 m difficile à dire, la végétation devant moi forme un écran très efficace. La cadence ralentie de plus en plus puis plus rien.
Il est là, tout près, je le sens, j'en suis sûr.
Un bruit de pas dans l'eau "chplac", un autre, silence
Chplac, chplac, chplac...
chplac...
Chplac, chplac
A ce petit jeu, le premier qui bouge a perdu, disait-il.

Chplac, chplac, la ligne du dos derrière le tamaris
Puis les oreilles et la tête, il observe lentement à droite, à gauche, tout est clair, il s'avance.

CRAAC, ma flèche lui traverse la poitrine.

Tout le monde dégage vers le nord, en fait ils étaient plusieurs, 5 ou 6 et le plus gros à un drapeau blanc au flanc droit "Grâce, cessez le tir", empennage.
SMS à Ludo : "Au bruit je suis dedans"

Je donne du temps au temps et marque mon tir puis l'anschluss et la ligne de fuite

SMS de Ludo : "on arrête tout, j'en ai fait un aussi"
Christophe me rejoint, je n'ai pas retrouvé ma flèche et nous commençons à chercher en suivant une piste d'eau boueuse, il est passé par là, un peu de sang sur la végétation, là aussi

"C'est bon il est là".
Faudra que je pense à lui dire qu'il est bon comme chien de sang.
Peut-être même qu'il fera le beau devant une récompense.
-Tu a entendu ce bruit ce matin, on aurait dit un chantier ?
-Oui moi aussi j'ai cru mais on est dimanche, c'était des sangliers dans les marais, ils devaient être sacrément nombreux !

Ludo arrive, il a une belle besace en bandoulière.
Quand il se rapproche sa besace à un groin et des pattes ...
Christophe aussi en a tiré un mais trop haut, il lui aurai même dit "Un jour, un jour je t'aurai."
Le sanglier de Ludo est parti avec la flèche, il va appeler un conducteur, pendant ce temps nous allons chez Christophe pour dépecer et vider.
Si tout va bien on y sera vers Midi. Et dire qu'on devait être à la maison.

Le conducteur sera là vers 14h 30, en fait il arrivera vers 15h 30. Vers 17h 30 la recherche s'arrête au bord du marais, l'animal est dedans et la nuit arrive. Ludo sera là à 19h
On mange un morceau et retour à la maison à 22h (on devait rentrer vers midi si je me souviens bien).

Quelle journée !
Merci à Ludo, merci à Christophe et merci à la Camargue pour être encore, et j'espère, toujours à la hauteur de ce qu'elle est.

Côté technique :
Mathews DXT à 52 lb
Flèche Bemann Hunter pro
Lame G5 stiker 125 Gr
Tir à 18 m distance de fuite 108 m
Poids 64 kg tout habillé
Traversé de part en part, cœur et foie coupé, 3 cotées cassées

hé Philippe !!
Vas y mon gars on t'attends, on t'en garde quelques un avec de la cervoise bien tiède !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pierre FAURE

Messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de chasse

Message par Pascal le Mer 21 Nov 2018 - 22:28

Merci Pierre pour ce récit sympathique et encore bravo.
avatar
Pascal

Messages : 156

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de chasse

Message par Michel_Nomade le Lun 26 Nov 2018 - 17:54

Bravo les gars , merci pour le récit

j avais jamais encore entendu parler des acouphènes chantier qui était en fait des sangliers . Smile

Michel_Nomade
Admin

Messages : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de chasse

Message par Pierre FAURE le Lun 26 Nov 2018 - 20:41

C'est parce que la Camargue est aussi un pays de légende qui recèle encore bien des mystères...

Pierre FAURE

Messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de chasse

Message par devron le Mer 28 Nov 2018 - 17:43

Merci pour le récit ca mai un peut de soleil après une journée au job:) Smile

devron

Messages : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de chasse

Message par Ludcool le Jeu 29 Nov 2018 - 18:49

Sacré Pierre

_________________
Ludo
avatar
Ludcool

Messages : 211

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de chasse

Message par Ludcool le Jeu 29 Nov 2018 - 18:50

Sacré Christophe

_________________
Ludo
avatar
Ludcool

Messages : 211

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de chasse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum